Dix leaders séparatistes anglophones arrêtés il y a une semaine au Nigeria s'exposent à "un procès inéquitable" et à "la torture" s'ils sont extradés vers le Cameroun comme le souhaite Yaoundé, s'est inquiétée vendredi Amnesty International.

Article complet sur :

https://www.voaafrique.com/a/dix-separatistes-camerounais-arretes-a-abuja-risquent-la-torture-en-cas-d-extradition/4206193.html

Pin It
  data-matched-content-ui-type="image_card_stacked"